Presse

Article du var matin du vendredi 18 mai 2012 :

 

Article du var matin du mercredi 7 JANVIER 2009 :

Lorsque l’on franchit la grande porte d’entrée du musée Sellier, c’est la surprise. Les « oeuvres plastiques » imposantes de Jean-Marc Jurain donnent à l’espace dédié aux expositions un air de musée d’art moderne.

Le gros canapé en velours vert, habituellement relégué près de l’escalier trône au milieu de la pièce et incite le visiteur à s’y enfoncer pour contempler le travail du jeune créateur qui utilise peinture acrylique, bois, métal, bambou, béton, ou aluminium pour un résultat original et très personnel.

Cogolinois depuis 1996, il expose pour la première fois les trente pièces issues de cinq mois de travail.

« L’art est un oeil porté sur la société »

Des oeuvres riches dont il faut appréhender successivement les formes, les couleurs, les matières, les volumes, les proportions, les formats et la technique avant d’aller à la découverte de leur signification.

« L’art est un oeil porté sur la société », explique Jean-Marc Jurain. « L’intérêt d’un artiste est qu’il réussisse à la  » transformer  » avec un oeil critique pour faire évoluer les choses ».

Ainsi, l’air de rien, l’air de tout, influencé par le monde économique qui l’entoure, il aborde et traduit en séries des sujets aussi graves que l’exploitation de l’homme par l’homme, celle des femmes et celle des enfants qui travaillent, les mauvais traitements, l’esclavagisme, la privation de liberté, la pollution…. Et partout des barres d’aluminium enserrent les tableaux et traduisent l’enfermement, les blocages, les limites, l’empêchement de vivre libre ou de vieillir en paix, partout le contraste entre la douceur des tons et la violence du propos.

Vernissage jeudi à 18 h 30, musée Sellier 46, rue Nationale.

Jean-Marc Jurain
« Peintures contemporaines »
du mardi au samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h 30.
Entrée libre.

Françoise Balet

Cogolin – Jean-Marc Jurain : artiste peintre militant – varmatin.com

SITE INTERNET DE LA VILLE DE COGOLIN :

Jean-Marc Jurain traite ses créations de manière inhabituelle…

Ainsi, couleurs et matériaux s’allient pour une vision empreinte de  non-conformisme et d’intense  réflexion sur différents aspects de la nature humaine.

Refusant le simple coté décoratif et arguant que « la peinture n’est pas là en décoration derrière la télévision dans le séjour », il plaide pour l’importance de la sensibilité dans les images qui nous entourent, modifiant ainsi notre vision du monde d’aujourd’hui…
Deux autres expositions permanentes s’offrent à votre visite, la première sur le thème des templiers et la seconde qui met à l’honneur  l’emblème de notre ville, le Coq y est représenté sous toutes ses formes !

Pour toute info supplémentaire:  museecogolin@live.fr